malusi_gigaba

Afrique du Sud: l’EFF de julius Malema porte plainte contre le ministre des Finances pour corruption

Julius Malema, le leader du parti d’opposition de gauche radicale les Combattants pour la liberté économique (EFF), a porté plainte vendredi contre le ministre des Finances Malusi Gigaba pour son implication supposée dans des appels d’offres irréguliers dans l’achat de locomotives.

Malusi Gigaba, un proche du président Jacob Zuma, a été nommé fin mars après un remaniement ministériel controversé à la place à Pravin Gordhan, champion de la lutte contre la corruption.

“Nous voulons protéger l’argent des Sud-Africains, nous devons défendre les ressources limitées de notre Etat”, a lancé M. Malema en sortant du commissariat de Johannesburg où il a porté plainte.

Depuis la semaine dernière, des milliers d’e-mails publiés dans la presse accusent le président Jacob Zuma et son entourage de corruption.

Les courriels dévoilent notamment des échanges entre des ministres et la puissante famille d’affaires Gupta.

Ces derniers auraient par exemple touché près de 370 millions d’euros lors de la signature d’un contrat entre la compagnie ferroviaire publique Transnet et une entreprise chinoise pour l’achat de locomotives.

A l’époque, Malusi Gigaba qui était ministre des Entreprises publiques est soupçonné d’avoir joué de son influence en faveur de cet accord, pourtant jugé comme étant au-dessus des prix du marché.

“Nous sommes venus pour porter plainte contre Jacob Zuma, Malusi Gugaba et ces voyous de Gupta”, a affirmé Julius Malema.

Touché par de nombreux scandales de corruption, le président Jacob Zuma est pour l’heure toujours solidement accroché à son poste malgré les appels à la démission de l’opposition. Son mandat doit s’achever en 2019.

 

 

Comments are closed.
Matière News