winnie-mandela-wif_2764417k

Afrique du Sud: Winnie Mandela ne «reconnaît plus l’ANC»

Winnie Madikizela-Mandela, l’ex-femme de Nelson Mandela, sort de son silence. L’ANC d’aujourd’hui n’est plus le mouvement de libération que j’ai connu, affirme-t-elle dans une rare interview à un quotidien sud-africain. Des propos tenus alors que le parti au pouvoir est en pleine crise, déchiré entre factions qui soutiennent et s’opposent au chef de l’Etat Jacob Zuma.

Jusqu’à présent discrète, Winnie Madikizela-Mandela ne cache plus sa déception. « Je ne reconnais plus l’ANC (Congrès national africain, le parti au pouvoir) », a-t-elle confié à la presse.

« Le mouvement de nos aînés a disparu. Chaque jour nous entendons parler de corruption, de mainmise sur l’Etat, souligne-t-elle. Avant d’ajouter : « C’est l’hémorragie, j’espère que nous arriverons à trouver un antidote et restaurer ce qu’était ce mouvement. »

Des propos rares de la part de l’ex-femme de Nelson Mandela. Bien que députée du parti au pouvoir, elle s’est peu à peu retiré de la vie publique. Mais ces derniers mois, elle semble avoir joint sa voix à celles des vétérans du parti qui critiquent de plus en plus ouvertement le président sud-africain Jacob Zuma.

Il y a trois mois, lors des funérailles d’un vétéran du mouvement, elle avait ouvertement dénoncé la mauvaise gestion du gouvernement, sans pour autant nommer le chef de l’Etat.

Et selon des sources internes au parti, celle qu’on surnomme ici « la mère de la nation », ferait partie de ceux à avoir demandé en privé le départ du président.

 

Comments are closed.
Matière News