first-cobalt-corp-logo

Entrée avortée de First Cobalt dans le secteur du cobalt de la Rd Congo

La compagnie minière listée sur TSX, First Cobalt Corp a annoncé qu’elle ne finalisera pas la transaction rendue publique le 1er mai dernier, portant sur l’acquisition d’un projet d’exploration de sept prospects de cuivre/cobalt en Rd Congo.

La junior minière canadienne explique ce revirement entre autres par l’instabilité du climat des investissements qui prévaut dans le pays depuis quelques mois et par sa décision de se focaliser sur ses actifs de Cobalt Camp, à Ontario (Canada)

En effet, explique-t-elle, Cobalt Camp héberge d’importantes ressources minérales de cobalt et le nombre élevé des cibles d’exploration disponibles dans l’immédiat compense, apprend-on, celles abandonnées en Rd Congo.

Rappelons que ce pays d’Afrique centrale est le premier producteur de cuivre du continent et le premier producteur de cobalt au monde. Il a d’ailleurs enregistré une hausse de production de ses deux minerais phares au premier semestre 2017 avec 553 811 tonnes de cuivre (+15%) et 39 535 tonnes de cobalt (+27%).

Comments are closed.
Matière News