HELENE

RSA :Scandale du rapport Nkandla : l’opposition ne se laissera pas dupée par le gouvernement

En Afrique du Sud, l’Alliance démocratique (DA, opposition) a déclaré le jeudi dernier qu’elle ne se laissera pas duper par le rapport du gouvernement qui tente de protéger le président Jacob Zuma et empêcher qu’il ne soit accusé d’avoir utiliser des fonds publics pour rénover sa maison personnelle.

« Les Sud-africains verront au travers de cette ruse mal déguisée le « vrai » président Zuma qui fournit des explications mauvaises – et ridicules – de la dépense de l’argent public pour du luxe inexplicable », a déclaré Lindiwe Mazibuko, leader parlementaire de l’AD.

Plus tôt dans la journée, le gouvernement a publié un rapport d’ une équipe d’enquête qui défend M. Zuma dans le scandale de Nkandla. M. Zuma est accusé d’avoir permis au gouvernement de dépenser au moins 200 millions de rands (20 millions de dollars) pour rénover sa maison à Nkandla, province du Kwazulu-Natal. Selon l’équipe, tous les gouvernements souverains doivent protéger leurs chefs d’Etat et leurs familles aux frais de l’Etat.

Le scandale de Nkandla a placé M. Zuma sous les feux des projecteurs, poussant l’opposition à lancer une pétition pour inculper le président.

« Les rénovations sécuritaires de Nkandla sont devenues nécessaires quand M. Jacob Gedleyihlekisa Zuma est devenu président de la République en 2009. L’Etat a l’obligation de protéger le président », a affirmé l’équipe. « M. Zuma n’a pas demandé d’installations sécuritaires », selon le même rapport.

Le gouvernement a pointé du doigt que le rapport montrait bien qu’aucun fonds d’Etat n’avait été utilisé pour construire la résidence privée du président mais pour l’opposition, ce rapport est « une insulte pour tous les Sud-africains ».

Le mois dernier, le journal Mail & Guardian a révélé qu’un rapport préliminaire rédigé par le Protecteur public Thuli Madonsela montrait que la maison de M. Zuma à Nkandla comptait une piscine, un accueil des visiteurs, un amphithéâtre, un enclos pour le bétail, un chapiteau et de nouvelles maisons pour les proches.

Eric Kasongo

Comments are closed.
Matière News