fbpx
pdac

Accord Canada-Afrique du Sud pour développer l’exploration minière

L’Afrique du Sud a annoncé mercredi la conclusion d’un accord avec le Canada destiné à encourager l’investissement réciproque dans la prospection et l’exploration minière.

Cette signature, en marge d’une conférence de l’Association canadienne des prospecteurs (PDAC), “sert à encourager plus d’entreprises canadiennes et sud-africaines à travailler le long de toute la chaîne minière pour approfondir la relation particulière que nous avons établie au fil des ans et formalisée aujourd’hui”, a précisé un communiqué du ministère sud-africain des Mines.

L’accord concerne surtout les compagnies minières de taille moyenne ou récentes.

L’industrie minière sud-africaine, née avec la découverte de diamants à Kimberley en 1871, est le poumon économique du pays, qui a longtemps été le premier producteur d’or. Elle représente 9% du PIB sud-africain et emploie un demi-million de personnes, plus du double avec les industries annexes.

L’Afrique du Sud occupe cependant la 64e place sur 122 au classement annuel de l’institut canadien Fraser qui demande depuis 1997 aux compagnies minières d’évaluer les pays ou Etats régionaux suivant leurs politiques, impôts et législations.

“Main d’oeuvre très politiquement syndicalisée qui demande perpétuellement toujours plus en échange de moins en moins de productivité”, écrit l’institut à propos de l’Afrique du Sud en 2014. “Production d’électricité inadéquate et législation du travail inadéquate au regard des grèves du secteur minier”, ajoute le rapport 2014 qui classe la Finlande en première position et la Malaisie en dernier.

L’an dernier, le secteur minier d’Afrique du Sud a connu le plus long conflit social de son histoire. Il a paralysé cinq mois les plus grandes mines de platine, deux ans après un mouvement de grèves sauvages qui s’était étendu à d’autres secteurs, charbon et or.

Les producteurs de platine Anglo American Platinum, Impala Platinum et Lonmin, respectivement trois premiers mondiaux, ont accepté en 2014 d’octroyer de fortes augmentations, notamment pour les plus bas salaires, réparties sur les trois prochaines années.

 

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter