fbpx
Sassou-Nguesso

Accord de cogestion de la RDC: Sassou Nguesso s’implique

Le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, a effectué une visite jeudi à Kinshasa où il a rencontré les évêques catholiques, le Premier ministre ainsi que le chef de la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les différents interlocuteurs de M. Sassou ont indiqué que ce dernier a notamment abordé la question de la mise en application de l’accord de cogestion de la RDC signé le 31 décembre entre la majorité et l’opposition congolaise, après la fin du mandat du président Joseph Kabila.

Selon la télévision publique, M. Sassou Nguesso a traversé le fleuve Congo, qui sépare Brazzaville et Kinshasa, pour assister au deuil d’un proche de l’un de ses conseillers, décédé dans la capitale de la RDC.

Sassou Nguesso s’était déjà fortement impliqué au cours des derniers mois (septembre-octobre) pour la réussite du dialogue national – boycotté en son temps par la majeure partie de l’opposition – ayant précédé les négociations conduites par l’Église catholique en RDC.

Dans son pays, des discussions similaires, boudées par la quasi-totalité de l’opposition, avait ouvert la voie à un changement de Constitution lui ayant permis de briguer un nouveau mandat après plus de 32 ans à la tête de la République du Congo.

Né en 1943, M. Sassou Nguesso a été réélu en mars avec plus de 60% des voix au premier tour, selon les résultats officiels, qualifiés de “forfaitures” par ses principaux concurrents et jugés avec scepticisme par l’Union européenne et les États-Unis.

Le mandat de M. Kabila, au pouvoir depuis 2001, s’est achevé le 20 décembre dans un climat de violences.

L’accord du 31 décembre, entérinant la décision de la Cour constitutionnelle autorise M. Kabila à demeurer au pouvoir jusqu’à l’élection d’un successeur. Ce compromis attribue le poste de Premier ministre à l’opposition pendant la période de transition.

Les négociations en cours entre le pouvoir et l’opposition sur le calendrier d’application de l’accord du 31 décembre achoppent sur les modalités de désignation de ce Premier ministre.

Source:

 

 

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter