fbpx
route

Afrique du Sud: 1.755 morts sur les routes pendant les fêtes de fin d’année

Plus de 1.700 personnes ont trouvé la mort sur les routes sud-africaines, parmi les plus dangereuses du continent, pendant les vacances de fin d’année, soit une augmentation de 14% par rapport à la même période il y a un an, selon des chiffres officiels publiés mardi

En dépit d’une campagne nationale de lutte contre l’insécurité routière, 1.387 accidents mortels et 1.755 décès ont été enregistrés du 1er décembre au 11 janvier, la période des grandes vacances en Afrique du Sud, a annoncé la ministre des Transports Dipuo Peters.

“On ne peut pas dormir les poings fermés quand des milliers de voyageurs sont décimés par des automobilistes irresponsables”, a-t-elle ajouté lors d’une conférence de presse à Pretoria.

Vitesse, alcool, dépassement inconsidéré, véhicules en mauvais état, absence de port de la ceinture sont avancés pour expliquer les très mauvais chiffres de la sécurité routière.

Plus de 6.000 automobilistes ont été arrêtés pour conduite en état d’ivresse, et la police a intercepté 5.710 véhicules inadaptés à la circulation.

“Il y a sur les routes un nombre tout à fait inacceptable de véhicules qui ne devraient pas circuler”, a estimé la ministre, mettant en cause la corruption dans les centres de contrôle technique.

Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 1,25 million de personnes sont tuées sur la route chaque année dans le monde, l’Afrique étant le continent de loin le plus dangereux.

Et malgré ses milliers de kilomètres de route impeccablement goudronnées, l’Afrique du Sud demeure l’un des plus mauvais élèves du continent en matière de sécurité routière, l’alcool au volant, le manque d’infrastructures et la corruption policière rendant inefficaces les efforts de prévention du gouvernement: environ 35 personnes sont tuées chaque jour dans le pays, soit quelque 13.000 par an.

 

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter