fbpx
zuma03_CLOSERGrahamstownJuly132011

Afrique du Sud : le parti d’opposition demande la rétractation des propos de Zuma

Le parti d’opposition sud- africaine a réclamé que M. Zuma retire ses propos sur le fait de ” penser comme des Africains en Afrique” lors du débat sur un projet longtemps retardé de péage électronique.”Les propos du président semblent impliquer que les Africains sont sous-développés. Nous pensons que ces propos n’étaient pas du tout utiles, et même insultants, et qu’ils doivent être retirés”, a déclaré Mmusi Maimane de l’Alliance démocratique (opposition).S’exprimant lors d’un rassemblement de l’ANC en présence d’ étudiants, d’universitaires et d’hommes d’affaires à l’université de Wits à Johannesburg lundi, M. Zuma a appelé les résidents de Gauteng à ne pas “penser comme des Africains en Afrique” et à accepter que l’autoroute entre Johannesburg et Pretoria n’était ” pas une quelconque route nationale du Malawi”.

De son côté, le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj, a déclaré dans un communiqué que “ces paroles ont malheureusement étaient sorties de leur contexte et interprétées de manière disproportionnée”.

“Le président Zuma évoquait le fait que Gauteng est très différent de beucoup d’autres endroits. C’est ce qu’il voulait dire quand il a invité les gens de Nkandla à ne pas penser comme pensent par exemple les Africains du Malawi, parce qu’ils ont un rôle plus grand en tant que voie d’accès à l’Afrique”, a indiqué le porte-parole du Congrès national africain (ANC, au pouvoir), Khusela Sangoni-Khawe.

M. Zuma a promulgué le mois dernier une loi sur le péage électronique malgré une forte opposition des syndicats et associations d’automobilistes et conducteurs.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter