fbpx
touristes

Afrique du Sud : Les nouvelles lois sur l’immigration freinent l’ afflux de touristes

Les nouvelles lois sur l’immigration adoptées en Afrique du Sud commencent déjà à avoir un impact grave sur l’afflux de touristes dans ce pays, en particulier sur les flux de visiteurs de Chine, l’un des plus importants marchés source pour le tourisme sud-africain, selon des chiffres publiés jeudi.

Le directeur général de la compagnie de conseil sur le tourisme Cullinan Holdings, Michael Tollman, a déclaré qu’une baisse de 70% du nombre de voyageurs de Chine en Afrique du Sud était prévu en raison de la mise en oeuvre hâtive de la nouvelle législation sur l’immigration.

De plus, on suppose que les agences de voyage de Chine ont entrepris de rediriger les clients souhaitant se rendre en Afrique du Sud vers d’autres destinations en Afrique.

Les membres de l’Association de services touristiques d’Afrique du Sud (SATSA) ont déjà enregistré un certain nombre d’annulations, prouvant de nouveau que le secteur touristique d’Afrique du Sud est touché par la mise en oeuvre des nouvelles règles sur l’ immigration.

L’adoption de nouvelles réglementations au mois de mai par le département de l’Intérieur a été accueillie depuis par une avalanche de critiques et des réactions de confusion.

Cette réglementation impose aux demandeurs de visa de se procurer leur visa en personne. Il stipule également que tous les enfants sud-africains empruntant les transports doivent avoir avec eux un certificat de naissance intégral, précisant le nom des parents, et lorsque l’enfant n’est pas accompagné par l’un de ces parents, une attestation indiquant la personne à laquelle l’enfant est confié.

Les détracteurs de cette législation font valoir qu’elle n’ affecte pas seulement les voyageurs sud-africains, mais aussi les flux de touristes dans le pays.

James Vos, membre de l’Alliance démocratique (DA, opposition) et secrétaire d’État au tourisme du cabinet d’opposition, a déclaré que “cela signifierait que les nouvelles règles de visa étouffent l’industrie touristique et privent notre pays d’accès à l’un de nos principaux marchés de croissance”.

“Nous continuerons de soulever ces questions régulièrement et de surveiller les chiffres du tourisme”, a déclaré M. Vos dans un communiqué.

La semaine dernière, le ministre sud-africain de l’Intérieur Malusi Gigaba a défendu les nouvelles réglementations très critiquées en matière d’immigration, disant que la loi avait pour but de renforcer la sécurité dans le pays.

“Nous ne voulons pas une situation où les criminels font comme ils veulent”, a-t-il déclaré.

L’un des objectifs de la nouvelle réglementation était pour s’assurer que tout le monde qui entre ou quitte le pays ait les documents nécessaires, a expliqué M. Gigaba.

Néanmoins, M. Vos a déclaré que le ministre a présenté les nouvelles réglementations prématurément et que cette nouvelle loi a gravement entravé le tourisme et l’investissement en Afrique du Sud.

“L’Alliance démocratique continuera à faire pression pour une révision de ces lois pour s’assurer que nous continuions à être une destination touristique importante dans le monde, afin que nous puissions développer notre économie et créer des emplois”, a déclaré M. Vos.

Source :Xinhua

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email