fbpx
liberationfoto

Afrique du Sud: provision d’Anglo American contre une action collective

Le groupe minier Anglo American a annoncé jeudi avoir mis de côté 101 millions de dollars (86 millions d’euros) pour faire face à une action collective lancée en Afrique du Sud par des mineurs atteints de silicose.

Ce chiffre correspond aux “progrès réalisés en vue d’un accord sur le litige sur la silicose en Afrique du Sud”, a expliqué à l’AFP un porte-parole du groupe.

“Ce chiffre est pour l’instant une estimation, nous verrons où les négociations nous mènent dans les prochains mois”, a-t-il précisé.

De son côté, une autre compagnie minière, la sud-africaine Gold Fields a indiqué jeudi avoir mis 30,2 millions de dollars de côté dans cette affaire.

“Le résultat final reste incertain, puisqu’il est possible que la tentative d’accord échoue ou que l’accord du tribunal ne soit pas obtenu”, précise la compagnie dans un communiqué.

En juin 2016, plusieurs compagnies minières avaient demandé à faire appel de la décision, prise le 13 mai 2016 par la Haute Cour de Johannesburg, d’autoriser des centaines de milliers de mineurs d’or à engager cette action collective.

Les plaignants affirment avoir contracté cette maladie pulmonaire en travaillant des années dans des conditions dangereuses.

Les compagnies concernées avaient précisé dans un communiqué de l’époque que leur demande de faire appel ne portait en rien sur le “mérite des réclamations” faites par les mineurs. “Un accord juste et viable est préférable à un long procès. C’est dans cet état d’esprit que des discussions, qui sont en cours depuis un an, se poursuivent avec les représentant des plaignants”, avaient-elles ajouté.

Cette action pourrait concerner jusqu’à un demi-million de personnes selon le juge Phineas Mojapelo, et coûter des centaines de millions de dollars aux compagnies concernées (une trentaine de filiales qui représentent sept géants du secteur). Les familles des employés décédés pouvaient se joindre à l’action collective à condition que les mineurs aient commencé à travailler après 1964.

 

 

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter