fbpx
j

RDC:des tests au Canada confirment la qualité du lithium de Manono pour la production des batteries électriques

  • AVZ Minerals a publié en avril 2020 une étude de faisabilité pour son projet de lithium Manono en RDC. Les résultats des tests indépendants menés au Canada lui apportent de l’assurance pour poursuivre le développement du projet et négocier en amont la vente du produit.

En RDC, le projet Manono peut livrer du sulfate de lithium primaire conforme aux spécifications nécessaires à la fabrication de batteries électriques. C’est l’assurance reçue par la compagnie minière AVZ Minerals qui a sollicité des tests au Canada pour confirmer la qualité du produit.

Grâce aux divers procédés de traitement envisagés par AVZ, le laboratoire Kingston Process Metallurgy sollicité pour l’opération a réussi à purifier le concentré de spodumène (SC6) extrait en RDC. Le résultat obtenu est un sulfate de lithium primaire contenant plus de 80 % de lithium pur, soit la matière première idéale à la production de batteries lithium-ion.

« Il est encourageant d’avoir une confirmation indépendante du procédé que nous proposons pour l’usine de sulfate de lithium ainsi que l’assurance que notre produit est adapté pour les usines de batteries », s’est réjoui Nigel Ferguson, DG de la compagnie.

Alors que plusieurs acheteurs s’intéressent déjà au projet Manono afin de se garantir un futur approvisionnement en lithium, cette nouvelle renforce davantage la position d’AVZ. La compagnie peut en effet négocier au mieux les accords de prélèvement, mais susciter également l’intérêt d’investisseurs pour un financement rapide du développement de la mine.

Selon l’étude de faisabilité publiée en avril 2020, l’investissement nécessaire au projet s’élève à 545,5 millions $, avec une production annuelle de 700 000 tonnes de concentré de spodumène attendue.

Source:AgenceEcofin

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter