fbpx
gecamines1

Gécamines retour à la réalité avec Jacques Kamenga

L’annonce à la mi-octobre par Jacques Kamenga Tshimanga, administrateur délégué général (ADG) adjoint de la Gécamines, de la chute de la production de cuivre à 500 tonnes fait l’effet d’une douche froide.

Le plan de relance stratégique lance par l’ex ADG Ahmed Kalej Nkand, limogé  en juillet dernier  pour mauvaise gestion et le président du conseil d’administration, Albert Yuma (toujours en poste) évoquait une production annuelle 35.000 tonnes. Le premier ministre Augustin Matata Ponyo,attend a présent les résultats de la commission d’enquête sur le détournement de 20 millions $ par l’ancien ADG pour déterminer comment relancer la Gecamines.Il n’est pas certain,toutefois,il parvienne de se débarrasser de Yuma, un intime du président joseph Kabila ,dont on a du mal à imaginer qu’il ignorait les agissements de Kalej Nkand . Le premier ministre Matata Ponyo reproche de longue date au duo d’avoir fait échouer les négociations avec le FMI au sujet du programme économique du gouvernement du fait de leur gouvernance peu transparente, notamment de la vente d’actifs de la Gécamines hors appel d’offre .

Source: Mining Africa Intelligence

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email