Kibali, la plus grande mine d’or d’Afrique, mène la voie vers la durabilité tout en faisant face à des défis de sous-traitance

Kibali, la plus grande mine d’or d’Afrique, située dans le Nord-Est isolé de la République démocratique du Congo (RDC), se distingue désormais comme l’une des mines les plus écologiques du continent. Lors d’une conférence de presse récente, Mark Bristow, Président et Directeur Général de Barrick Gold, a souligné les avancées majeures de la mine en matière de durabilité et d’efforts communautaires.

Une transition vers la durabilité écologique est au cœur des efforts de la mine de Kibali; Actuellement, une grande partie de l’électricité nécessaire à l’exploitation minière est fournie par ses trois centrales hydroélectriques. Avec l’introduction d’une nouvelle centrale solaire de 16 mégawatts et d’une infrastructure de stockage d’énergie pour soutenir l’approvisionnement hydroélectrique pendant la saison sèche, la mine s’attend à augmenter sa part d’électricité renouvelable de 81 à 85 %. Ce changement est crucial pour répondre aux normes environnementales et garantir un approvisionnement en énergie durable.

« Kibali est un véritable modèle pour l’exploitation minière en Afrique. En tant que partenaire de longue date de la RDC, nous avons ouvert une nouvelle frontière minière dans le Nord-Est isolé, favorisant le développement économique local », a déclaré Bristow. Il a souligné que l’automatisation avancée de la mine contribue à faire de Kibali un leader dans le secteur minier africain.

Cependant, malgré ces avancées positives, des préoccupations ont été soulevées quant à la sous-traitance de certains contrats par Kibali.

La direction génèrale de l’Autorité de Régulation de la sous traitance dans le secteur privé (ARSP) a récemment émis une mise en garde, accusant la  grande mine d’or d’Afrique d’accorder des contrats de sous-traitance à des entreprises ne respectant pas la loi  qui rend obligatoire la sous-traitance des activités annexes et connexes de l’activité principale et la réserve aux entreprises congolaises à capitaux congolais.

Cette mesure vise à assurer la promotion des entreprises congolaises et à favoriser l’émergence d’une classe moyenne congolaise

Cette critique souligne l’importance de la transparence et de la conformité dans l’ensemble du processus d’exploitation minière.

Mark Bristow a répondu aux préoccupations de l’ARSP en affirmant que Barrick prend ces allégations au sérieux et qu’une enquête interne approfondie sera menée pour assurer la conformité totale aux réglementations locales.

Il a souligné l’engagement continu de Barrick envers le respect des lois et des normes, tout en reconnaissant les défis rencontrés dans le secteur de la sous-traitance.

Du point de vue communautaire, l’impact positif de Kibali en RDC est indéniable. L’investissement total de Barrick dans le pays, sous forme de redevances, d’impôts, de dividendes et de paiements aux fournisseurs locaux, atteint actuellement 4,7 milliards de dollars. Les projets de développement communautaire soutenus par le fonds de développement de Kibali ont lancé 44 nouveaux projets en 2023, contribuant ainsi à la croissance économique locale.

Le cahier des charges de la mine, financé par Kibali à hauteur de 8,9 millions de dollars sur cinq ans, a également donné naissance à 11 projets, dont sept sont en cours de finition. En outre, l’engagement envers la préservation de la biodiversité est souligné avec des plans visant à introduire des rhinocéros blancs supplémentaires dans le Parc National de la Garamba.

Sur le plan opérationnel, Kibali a atteint ses objectifs de production pour 2023, établissant un nouveau record en alimentation annuelle et se prépare à remplacer avec succès les réserves extraites au cours de l’année. La mine se présente comme un exemple concret des bénéfices découlant de partenariats solides avec les pays hôtes et les communautés locales.

En conclusion, Kibali émerge comme une référence en matière de durabilité dans le secteur minier africain.

Cependant, les défis liés à la sous-traitance appellent à une vigilance accrue pour garantir la conformité totale aux normes locales.

L’engagement envers le développement communautaire et la préservation de l’environnement positionne Kibali comme un leader responsable, prêt à collaborer avec le gouvernement pour renforcer davantage ses investissements et ses projets ambitieux de développement en république démocratique du congo.

Lire Aussi:le-succes-de-lexploration-assure-lavenir-de-kibali7 (matierenews.com)

                LUMWANA SUPER PIT : UN PROJET ÉPIQUE D’EXPLOITATION DU CUIVRE À L’ÉCHELLE MONDIALE EN COURS EN ZAMBIE 1 (matierenews.com)

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *