fbpx
sheo

Kinshasa refuse tout marchandage entre rapatriement du corps de Tshisekedi et négociations

Le gouvernement congolais refuse tout “marchandage” entre les négociations politiques qui ont été suspendues en République démocratique du Congo (RDC) pour la formation d’un nouveau gouvernement et le rapatriement de la dépouille de l’opposant historique Etienne Tshisekedi wa Mulumba, décédé la semaine dernière à Bruxelles, a affirmé vendredi le chef de la diplomatie congolaise, Léonard She Okitundu.

“Le meilleur hommage que l’on puisse rendre à Étienne Tshisekedi, c’est que tout le monde soit uni pour ses funérailles et l’enterrer avec tous les honneurs dus à son rang”, a-t-il déclaré à la presse à l’issue d’une rencontre à Bruxelles avec son homologue belge, Didier Reynders.

Le parti d’Étienne Tshisekedi, l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS, le principal parti d’opposition en RDC) et son fils, Felix-Antoine, conditionnent le rapatriement du corps à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, objet de négociations depuis des mois à Kinshasa.

“Nous ne voulons pas de marchandage entre les négociations politiques et mettre la dépouille mortelle de l’illustre disparu dans ces questions de marchandage”, a ajouté Léonard She Okitundu, pour sa première visite en Europe depuis son entrée en fonction voici un mois. Ce séjour à Bruxelles témoigne selon lui du “caractère privilégié” que Kinshasa accorde aux relations entre le Royaume de Belgique et la RDC.

Source:Belga

 

 

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter