fbpx
Avion

La RDC créera Congo Airways en coopération avec Air France-KLM

Le gouvernement rd-congolais a signé vendredi à Kinshasa un accord de partenariat avec la compagnie aérienne Air France-KLM pour créer cette année une nouvelle compagnie aérienne nationale congolaise dénommée Congo Airways.

“Nous allons demander à nos partenaires d’Air France KLM de travailler sous pression pour que cette compagnie nationale congolaise soit déjà lancée avant la fin de l’année 2014”, a déclaré le Premier ministre Augustin Matata Ponyo vendredi lors de la cérémonie de la signature de l’accord de partenariat entre Air France KLM et le gouvernement congolais.

L’ambassadeur de France en république démocratique du Congo, Luc Hallade, a expliqué que la signature de cet accord de partenariat entre la RDC et Air France est l’aboutissement des échanges entre le président Joseph Kabila et son homologue français François Hollande à Paris, en décembre 2013.

La future compagnie aérienne, qui disposerait d’une flotte d’ une dizaine d’avions, devra remplacer la compagnie aérienne congolaise “LAC”, qui est tombée en faillite depuis une dizaine d’ années.

La gouvernement rd-congolais avait consulté plusieurs transporteurs mondiaux à propos de la création d’une nouvelle compagnie aérienne nationale, au moment où le pays cherche à sortir de la liste noire établie par l’Union Européenne.

“Les experts du gouvernement congolais ont rencontré des représentants de Brussels Airlines, de Turkish Airlines, de Kenya Airways et d’Ethiopian Airlines, South Africa Airways”, a révélé un conseiller de la Primature rd-congolaise.

le secteur aérien en RDC est caractérisé par une fréquence élevé de crashs aériens dont les plus dramatiques restent le crash d’un avion Topulov 22 sur le marché Type K, le 6 janvier 1996, plus de 2000 morts, le crash du Boeing de la compagnie Hewa Bora à l’aéroport de Kisangani, le 8 juillet 2011 (plus de 90 morts), le crash d’un DC 8 de Hewa Bora sur le marché de Birere à Goma (plus de 120 morts), le crash d’un avion de Air Kasaï à l’aéroport de Goma (10 morts), le crash d’un avion de la compagnie Filair à Bandundu suite à la sortie à bord d’un crocodile transporté par un passager, sans oublier d’autres incidents enregistrés dans l’ espace aérien congolais.

Lors des assises nationales sur le transport aérien organisées à Kinshasa le 1O avril 2013, les participants ont reconnu les grandes défaillances observées dans le secteur du transport aérien en République démocratique du Congo.

Parmi ces défaillances figurent, la vétusté des appareils, le manque d’entretien des aéronefs qui pour la plupart datent des années 50, 60 et 70, l’absence des formations de jeunes pilotes et co-pilotes et personnel de bord, le manque d’équipements aéroportuaires tels que les véhicules anti incendie dans plusieurs aéroports, la détérioration des pistes d’atterrissage, le surcharge indique l’agence de presse xinhua.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter