fbpx
Barrage-inga-2

La RDC doublera la capacité de production de la centrale hydroélectrique d’Inga III

En République démocratique du Congo (RDC), la capacité de production de la centrale hydroélectrique d’Inga III sera finalement comprise entre 10 000 et 12 000 MW, soit plus du double du potentiel initial de 4 800 MW. C’est ce qu’a annoncé Bruno Kapandji, directeur de l’Agence pour le développement et la promotion du projet Grand Inga (ADPI-RDC).

Ce plan d’expansion dont l’investissement n’a pas été précisé vise non seulement à répondre à la demande croissante en énergie mais aussi à réduire les coûts liés aux travaux de construction de l’infrastructure, indique le dirigeant à Reuters. Dans cette optique, les consortiums en lice pour la construction du barrage à savoir la ProInga et la Chine d’Inga devront soumettre d’ici septembre, une offre conjointe de développement de l’infrastructure, rapporte la même source.

Pour rappel, le barrage électrique d’Inga sera localisé dans la province du Bas-Congo. D’un coût initial de 14 milliards $, le projet a notamment connu le 25 juillet 2016, la suspension de l’assistance technique et financière de la Banque mondiale pour raison de modification de son orientation par le gouvernement.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter