fbpx
Makenga

La RDC espère boucler le dossier du M23 avant septembre prochain

La RDC et ses partenaires espèrent boucler, avant la prochaine Assemblée générale des Nations unies, le dossier des anciens rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), réfugiés en Ouganda et au Rwanda.

Cette information a été livrée mercredi à Xinhua par une source proche du Mécanisme de suivi de l’Accord-cadre d’Addis Abeba, à l’issue d’une réunion tenue à Kinshasa pour préparer le rapport définitif à présenter au conseil de sécurité des Nations unies.

Selon cette même source, le gouvernement a affirmé avoir réalisé ses engagements contenus dans les Déclarations de Nairobi, signées en décembre 2013 avec le M23 vaincu militairement par les Forces armées de la RDC appuyées par la Brigade d’Intervention de la Mission de l’ONU pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO).

“Le gouvernement rd-congolais et le M23 avaient signé deux déclarations à Nairobi au Kenya, mettant fin aux pourparlers de Kampala”, a rappelé l source.

Dans l’une de ces déclarations, le gouvernement rd-congolais avait pris l’engagement de mettre en place le programme de démobilisation, désarmement et réinsertion sociale des anciens rebelles et à présenter à son Parlement un projet de loi d’ amnistie des éléments du M23.

En janvier dernier, le coordonnateur chargé de la mise en oeuvre des déclarations de Nairobi pour le compte du M23, René Abandi, avait démissionné de son poste après avoir accusé Kinshasa de non respect dédits accords.

 

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email