fbpx
ykagame-and-zuma-300x169

L’Afrique du Sud et le Rwanda cités en exemple dans l’application des droits des femmes

L’Afrique du Sud et le Rwanda sont les deux pays africains les plus en avance dans l’application et la promotion des droits des femmes, a déclaré mardi à Dakar l’universitaire sénégalaise, Fatou Kiné Camara, présidente de l’ Association des juristes sénégalaises (AJS).

“Grâce à Nelson Mandela, l’Afrique du Sud est l’un des pays du continent africain les plus en avance dans l’application du protocole de Maputo de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples. L’Afrique du Sud fait partie des pays où les femmes jouissent du point de vue de la loi, pleinement de leurs droits”, a-t-elle indiqué.

Mme Camara, également professeur à la Faculté de droit de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), s’exprimait en marge d’un atelier de deux jours, à l’initiative de sa structure, en collaboration avec l’association kenyane “Egalité maintenant” et la coalition du Mouvement de solidarité pour les droits des femmes africaines (SOAWR).

Elle a cité d’autre part le Rwanda qui, a-t-elle souligné, a ” une volonté politique très ferme de faire respecter les droits des femmes”.

“C’est d’ailleurs le premier pays au monde où la parité est la plus en avance dans les assemblées électives avec plus de 60% de femmes à l’Assemblée nationale”, a-t-elle indiqué.

Selon Fatou Kiné Camara, les cas de l’Afrique du Sud et du Rwanda montrent que c’est au plus haut sommet des Etats africains qu’il doit s’affirmer la volonté politique de reconnaître aux femmes leurs droits pour que cela devienne beaucoup plus facile au niveau du reste de la société.

Source :Xinhua/Dakar

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter