fbpx
South Africa's President Zuma greets his supporters as he arrives for the launch of his party's election manifesto in Nelspruit

L’ANC veut le contrôle total des médias sud-africains

La presse sud-africaine subit des pressions énormes de la part de l’ANC, le parti au pouvoir depuis 1994, qui veut “le contrôle total” des médias, a jugé mercredi le magnat sud-africain Ton Vosloo, président de Naspers, numéro un du secteur en Afrique.

“Le gouvernement et l’ANC, avec leur révolution démocratique nationale, veulent le contrôle total”, a déclaré au Club de la presse du Cap (sud-ouest) M. Vosloo, dont l’empire s’étend des journaux en afrikaans à la télévision payante, en passant par des sites web et des systèmes de paiement par téléphone portable.

“Notre presse et nos médias indépendants et libres vont au devant d’énormes difficultés dans un futur pas si lointain pour préserver la grande liberté dont ils jouissent pour s’exprimer contre l’érosion des libertés, la corruption et autres maux” de la société, a-t-il ajouté.

Le gouvernement est régulièrement accusé ces dernières années de malmener la presse, en particulier à cause d’une loi qui restreindrait la publication de documents sensibles si elle est promulguée.

A plusieurs reprises, l’ANC a pour sa part reproché aux médias sud-africains d’être encore trop largement aux mains de la minorité blanche.

Mais, selon M. Vosloo, cela ne correspond pas à la réalité des faits: “Ma réponse à ces plaintes est que l’ANC n’aime pas la presse libre et indépendante”.

Le groupe Naspers, présent aussi dans le commerce en ligne, a dégagé un chiffre d’affaires de 62,7 milliards de rands (15 mds USD) lors de son dernier exercice.

  1. Vosloo repassera la main en avril 2015 à l’ancien PDG Koos Bekker.

En 1993, il avait prédit que l’ANC se comporterait aussi mal avec les médias que le Parti national sous l’apartheid. “Ne vous fiez jamais à un homme politique, c’est ma devise”, avait-il dit à la revue de journalisme de l’université de Rhodes. “Quand les vraies pressions seront là, ils se comporteront aussi mal que les Nats”, les membres du Parti national au pouvoir à partir de 1948 indique l’agence France presse.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter