fbpx
VictimesInconnuesInondationsEnterresFosseCommuneSanVicente20091110

Lancement à cape town de la campagne sur la reconnaissance officielle du génocide congolais; par l’ONG Geno Cost et la société civile congolaise.

Lancement officiel de la campagne sur la reconnaissance de la date du 02 Août comme un jour de commémoration du génocide Congo.

Cette campagne a été lancée ce samedi 3 août 2019 par l’ONG GenoCost en collaboration avec la société civile congolaise de l’Afrique du sud précisément celle de cape town.

Au cours de cette cérémonie tenue dans la salle du musée nationale de cape town plusieurs intervenants ont stigmatisés sur  la nature purement économique du génocide basé sur la convoitise et le pillage systématique de des ressources naturelles  au profit des occidentaux et certains dirigeants corrompus ; Ceci dévoile le discours fallacieux, souvent mené par de certains médias et autres, soutenant que les conflits tribaux ou ethniques sont la cause première du Génocide et de l’instabilité au Congo.

Selon l’ONG Genocost la date du 2 Août marque le début de la deuxième Guerre du Congo, aussi mentionnée comme la Guerre mondiale africaine. Ce jour-là en 1998 la rébellion Banyamulenge connue comme le Rassemblement Congolais pour la Démocratie (la RCD) attaquât la ville de Goma avec le soutien du Rwanda et de l’Ouganda. Ce fut le début du conflit le plus mortel depuis la Deuxième Guerre Mondiale.

Plus de 6 millions de personnes ont été tuées et des millions de Congolais sont devenus les sujets d’un viol systématique, de multinationales et d’autres formes de violences qui leur étaient infligées. Quoique la Guerre soit officiellement terminée en 2003, les Congolais continuent d’être tués, enlevés et violés par des milices dans l’Est du Congo.

Pour la société congolaise de cape town, quand a elle compte amplifie les actions de cette démarche pour briser le silence de cet évènement manquant de l’histoire congolaise.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter