Le Kenya va débourser 37 millions de dollars pour ses soldats en RDC

Le parlement kényan a approuvé le déploiement de près de 1 000 soldats pour une nouvelle force régionale dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), pour un coût de 37 millions de dollars pour les six premiers mois de la mission.

Un rapport de la commission parlementaire indique que l’argent sera dépensé pour l’équipement, les indemnités et les opérations pour les plus de 900 soldats rejoignant la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est qui soutiendra les forces congolaises contre les groupes armés.

google.com, pub-3646598092432117, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Les députés de l’opposition se demandent pourquoi le Kenya dépense autant d’argent pour la mission régionale alors que le pays est confronté à ses propres problèmes de sécurité. Le pays est également confronté à une inflation croissante et à une dette publique élevée.

La semaine dernière, le président kényan William Ruto a qualifié la mission de “nécessaire et urgente” pour la sécurité régionale. Les violences commises par des groupes armés dans l’est de la RDC ont provoqué une crise diplomatique entre le RDC et le Rwanda voisin, qui s’accusent mutuellement de soutenir certains groupes.

Les forces kényanes seront basées à Goma, la plus grande ville de l’est de la RDC. La force régionale, convenue par les chefs d’État en juin et dirigée par un commandant kényan, compte également deux bataillons de l’Ouganda, deux du Burundi et un du Soudan du Sud.

Il est possible qu’un financement international soit assuré pour la mission, selon le rapport de la commission.

Source :Africanews

 

Partager