fbpx
Une-famille-de-gorilles-dans-le-parc-national-des-Virunga-

Le parc de Virunga menacé par le projet d’exploitation pétrolière

Le Parc national de Virunga situé dans la province du nord Kivu est le plus ancien des parcs nationaux d’Afrique.Menacé par un projet d’exploitation pétrolière mené par la compagnie britannique SOCO international qui a obtenu des concessions de la part du gouvernement de la République Démocratique du Congo à l’intérieur et aux abords du parc qui représente à peu près 50% du bloc concerné par ce projet qui est toujours buté  à des résistances diverses depuis la récente autorisation de l’état congolais par le biais du ministère de l’environnement conservation de la nature et tourisme à l’entreprise britannique de procéder à l’exploration aérienne  du pétrole dans le bloc 5 du Graben albertine de ce site rapporte l’agence de presse américaine Bloomberg.

Ceci revient après la suspension de ce projet en 2011 par le gouvernement de la RDC sous la pression des organisations nationales et internationales de défenses de l’environnement, le ministre de tutelle  justifie la nouvelle décision du gouvernement de l’exploration aérienne du pétrole par l’entreprise britannique Soco dans le parc de Virunga  par le souci de connaitre exactement le volume  des réserves pétrolières de ce bloc ajoute la même source.

Cependant la législation congolaise et les conventions internationales de l’Unesco, ratifiées par le gouvernement congolais interdisent tout développement  de l’activité  minière et pétrolière dans les aires protégées de la république démocratique du Congo en vertu de l’Ordonnance-loi n°69-041 du 22 Août 1969 sur la conservation de la nature et de la loi n°007/2002 du 11 juillet 2002 portant code minier .

Selon les experts environnementalistes ;le pétrole exerce une influence sur l’environnement essentiellement par une contribution aux émissions de dioxyde de carbone(co2) et l’accroissement des émissions anthropiques de co2 généralement considéré comme l’une des principales causes de réchauffement climatique ;et contribue aussi à la pollution atmosphérique urbaine, du lac, à la destruction de la biodiversité et à l’appauvrissement de divers écosystèmes ;il s’ajoute pour dire que l’exploitation des ressources pétrolières affecte également le paysage, les systèmes agricoles et le tourisme.

En rappel, le parc national de Virunga figure depuis 1979, sur la liste des sites du Patrimoine mondial de l’UNESCO et se distingue par sa chaîne de volcans actifs et la grande richesse et diversité de ses habitats qui surpasse celle de tout autre parc africain, allant des marécages et des steppes jusqu’aux neiges éternelles du Ruwenzori, avec plus de 2000 espèces de plantes supérieures, 218 espèces de mammifères, 706 espèces d’oiseaux, 109 espèces de reptiles et 78 espèces d’amphibiens y ont été recensées.

Ces espèces comprennent notamment 3 espèces de grands singes, dont un tiers de la population mondiale du Gorille de montagne.

Eric Kasongo

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter