fbpx
rsa rwanda

Le parti d’opposition sud-africain Alliance démocratique (DA) a demandé au gouvernent sud-africain des explications à propos de la querelle diplomatique qui oppose le pays au Rwanda.

« L’Alliance démocratique demande au ministre des Relations internationales et de la Coopération, Maite Nkonana-Mashabane, d’informer d’urgence le Parlement de ce qui équivaut à une rupture des relations diplomatiques entre l’Afrique du Sud et le Rwanda », indique un communiqué de ce parti d’opposition sud-africain.

Le gouvernement n’a toujours pas commenté l’expulsion par le Rwanda vendredi dernier de six diplomates sud-africains. Le Rwanda accuse l’Afrique du Sud d’accueillir des dissidents tenus pour responsables d’attaques terroristes au Rwanda.

Vers une rupture des relations diplomatiques ?

L’expulsion des six diplomates sud-africains a eu lieu après l’expulsion de trois diplomates rwandais du sol sud-africain. Ces derniers sont accusés d’être impliqués dans des attaques contre des exilés rwandais vivant en Afrique du Sud.

Les relations entre les deux pays ont dès lors pris un sérieux coup. En l’absence de commentaires de la part des gouvernements, la presse des deux pays s’interroge sur l’éventualité d’une rupture diplomatique. Depuis des années les relations entre ces deux pays ne sont pas au beau fixe, et la tension est montée d’un cran après que Kigali ait été accusé de soutenir le mouvement rebelle du M23 en République démocratique du Congo, défait par l’armée congolaise. Une accusation dont s’est toujours défendue le Rwanda. Mais aussi et surtout depuis le 1er janvier 2014, date à laquelle l’ancien chef de renseignement rwandais Patrick Karegeya, fervent opposant au dirigeant rwandais Paul Kagame, ait été retrouvé mort étranglé dans un hôtel de Johannesburg.

De plus, l’ex-chef de l’armée rwandaise, le général Faustin Kayumba Nyamwasa, a échappé lundi dernier à une tentative d’assassinat à son domicile de Johannesburg. C’est la deuxième fois que cet opposant du président rwandais échappe à une tentative d’assassinat depuis 2010  indique afrik.com.

Eric Kasongo

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email