fbpx
images

Le secteur minier est le secteur le moins corrompu de l’Afrique du Sud

Selon un rapport de la Corruption Watch, une organisation à but non lucratif de lutte contre la corruption,  les entreprises les plus transparentes en Afrique du Sud proviennent du secteur minier.  Le rapport a été élaboré à partir d’un échantillon de sociétés sud-africaines dont plusieurs dans le secteur minier.

Grand indicateur de cette bonne performance, trois entreprises du secteur minier sont arrivées en tête du classement établi par le rapport de Corruption Watch. Il s’agit de Gold Fields, BHP Billiton et Anglo American Platinum avec, respectivement, des notes de 9,6, 9,4 et 8,8 sur une échelle allant de 0 à 10 (du moins transparent au plus transparent).

La Chambre des mines du pays s’est félicitée du rapport et a souligné la préoccupation exprimée par ses membres sur l’impact négatif de la corruption sur l’économie, surtout quand il endommage les perspectives de croissance et, de facto, l’avenir économique de tous les citoyens.

«Nous nous engageons à ne ni offrir, ni accepter des pots de vin ou d’autres incitations contraires à l’éthique, tant dans le secteur privé que public. Nous nous engageons à respecter pleinement les exigences législatives et réglementaires », avait déclaré, le 29 Septembre 2015, l’institution, dans la droite ligne des différentes campagnes contre la corruption. Elle réitérait, à la même occasion, son engagement à se comporter de façon éthique avec intégrité et bonne foi.

L’Afrique du Sud, rappelons-le, base une grande partie de son économie sur le secteur minier. Le pays qui possède un sous-sol très riche en ressources naturelles, est le premier producteur de platine au monde et l’un des premiers producteurs d’or.

Source :Ecofin

 

 

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter