Afrique du Sud : Le taux de chômage a de nouveau augmenté au premier trimestre 2023 à 32,9.

Le taux de chômage a enregistré sa première hausse depuis le quatrième trimestre de 2021, après quatre trimestres de baisse l’an dernier.

Le taux de chômage de la main-d’œuvre sud-africaine était de 32,9 % au premier trimestre 2023, contre 32,7 % au quatrième trimestre 2022, selon les données publiées par l’Autorité sud-africaine des statistiques (Stats SA) le mardi 16 mai. .).

Le nombre de chômeurs au cours des trois premiers mois de 2023 était de 7 933 000, contre 7 753 000 au quatrième trimestre de 2022, a déclaré la personne.

google.com, pub-3646598092432117, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Le taux de chômage a enregistré sa première hausse depuis le quatrième trimestre 2021 après avoir baissé au quatrième trimestre 2022.

La hausse du chômage a plongé le pays le plus développé du continent, la compagnie d’électricité publique Eskom, dans une profonde crise énergétique, ses centrales au charbon vieillissantes et ses nouvelles capacités insuffisantes ne parvenant pas à répondre à la demande. La crise, qui dure depuis 2008, s’est accentuée depuis le début de l’année, avec des coupures de courant qui durent plus de 12 heures par jour, faisant grimper les coûts de production des entreprises.

Le chômage a augmenté régulièrement de juillet 2020 à décembre 2021 en Afrique du Sud, qui a été durement touchée par le COVID-19. Le taux de chômage officiel a atteint un niveau record de 35,3 % au quatrième trimestre 2021, période au cours de laquelle la variante Omicron s’est largement répandu dans tout le pays.

En Afrique du Sud, selon la définition de Stats SA, seules les personnes qui recherchent activement un emploi sont considérées comme chômeurs. Les « travailleurs démotivés », qui sont typiques des chômeurs qui ont renoncé à chercher du travail, ne sont pas pris en compte.

Source:Agenceecofin

Par Eric Kasongo

Partager