Le zimbabwe a suspendu les exportations de minerai de lithium brut afin de relancer la transformation locale

Le zimbabwe a suspendu les exportations de minerai de lithium brut afin de relancer la transformation locale, mais cette mesure n’est pas bien accueillie par les mineurs artisanaux qui en déplorent les conséquences.

Dans une lettre au gouvernement, la présidente de la Fédération des mineurs du Zimbabwe, Henrietta Rushwaya, décrit les difficultés rencontrées par l’industrie artisanale depuis l’entrée en vigueur de la mesure en décembre dernier. “L’interdiction inattendue a endommagé les accords de vente en cours entre les mineurs et les acheteurs internationaux, dont certains avaient contracté des emprunts auprès de leurs pays respectifs pour faire le commerce de ces minerais”, explique-t-elle.

Si la décision du gouvernement est clairement insatisfaite, rappelons qu’elle a été prise dans le but d’encourager l’installation d’une filière locale de traitement du lithium. Dans un contexte de valorisation de ce produit minier utilisé dans la fabrication de batteries pour véhicules électriques, des unités locales permettraient notamment au Zimbabwe de tirer des profits plus élevés de l’extraction du lithium et de créer davantage d’emplois dans le secteur.

google.com, pub-3646598092432117, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Source:Agenceecofin

Lire aussi:Inter Oriental Builders se lance dans les mines2 (matierenews.com)

Partager