fbpx
Gold-Bars-8-LWQDN6J52Y-800x600

Les réserves d’or de Londres sont-elles en train de s’épuiser ?

Le marché de l’or en Europe est basé sur un système précis. Londres revend son or à la Suisse qui de son côté va le transformer en lingots d’or d’un poids égal pour chacun. Par la suite, l’exportation auprès des pays asiatiques, avec la Chine en première ligne, est réalisée.

Une baisse importante des exportations

Le mois de mars démontre qu’une baisse de l’ordre de 85% a eu lieu au niveau des exportations anglaises vers la Suisse. Chiffre important, il pose un certain nombre de questions sur la santé du pays.

Référence en matière d’or en Europe, un épuisement de ses stocks serait plutôt de mauvaise augure. Pour l’instant, aucune information n’est venue confirmer ou infirmer cette hypothèse. Cette baisse des exportations peut aussi bien être transitoire que se révéler plus longue que prévu.

Une demande toujours forte

Cette situation est d’autant plus difficile à comprendre que la Chine n’a pas baissé ses demandes et souhaite toujours acheter une grande quantité d’or. Les autres pays asiatiques souhaitent également se constituer des réserves de ce métal précieux et multiplient les achats. La position de Londres inquiète particulièrement dans ce contexte car rien ne semble expliquer cette position.

Avec une demande supérieure à l’offre, le cours de l’or pourrait bien évoluer à la hausse et certains financiers y voient une manœuvre anglaise pour rétablir un équilibre à ce niveau. Seuls les futurs mois pourront donner des informations concrètes à ce sujet.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter