fbpx
starbucks-milieu-grains-cafe-12-aout-2009-washington_0_730_517

Longue file d’attente à l’ouverture du premier Starbucks d’Afrique sub-saharienne

Des centaines de clients, essentiellement des jeunes, ont fait la queue jeudi à Johannesburg pour l’ouverture du premier café Starbucks d’Afrique sub-saharienne.

“On attend depuis douze heures, depuis 19h30 hier soir. On voulait être les premiers clients”, a expliqué à l’AFP Mohamed Mala, un étudiant de 19 ans, sa couverture de la nuit sur les épaules.

“Il était temps. Starbucks faisait partie des choses qui manquaient en Afrique du Sud”, a ajouté Norma Cooper, employée de banque, un café à la main.

La boutique, au mobilier en bois et cuir et décoré d’une longue fresque en cuivre, est situé dans un centre commercial en vue de Johannesburg.

La chaîne américaine compte ouvrir 12 à 15 magasins en Afrique du Sud dans les deux prochaines années, dont un ce mois-ci dans un autre centre commercial de Johannesburg.

Starbucks, qui compte plus de 22.000 cafés dans la monde, est présent dans seulement deux autres pays africains, l’Egypte et le Maroc.

Selon Carlo Gonzaga, directeur général de Taste Holdings, partenaire sud-africain de Starbucks Coffee Company, les prix sont adaptés au marché local, et pas liés au taux de change, alors que le rand a récemment beaucoup chuté face au dollar.

Un café latte coûte entre 27 et 33 rands (entre 1,7 et 2 euros).

“Les clients peuvent s’attendre à trouver des produits locaux comme le thé Rooibos”, très prisé des Sud-Africains, a précisé M. Gonzaga.

La boutique propose des cafés du monde entier, dont neuf issus du continent africain, notamment du Kenya et du Burundi.

L’Afrique du Sud est la première économie industrialisée d’Afrique, et plusieurs enseignes américaines de restauration rapide, dont Burger King et Krispy Kreme Doughnut, y ont récemment ouvert des magasins.

Source :AFP

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email