fbpx
mugabe

Mugabe : Sans sa femme, il n’ira pas au sommet européen

Le président du Zimbabwe trouve inadmissible que sa femme ne soit pas invitée à la rencontre africano-européenne prévue la semaine prochaine et menace de la boycotter.

Alors qu’un sommet est prévu à Bruxelles la semaine prochaine entre l’Union Africaine (UA) et l’Union Européenne (UE), le président zimbabwéen menace de boycotter la rencontre si sa femme n’obtient pas un visa pour voyager avec lui.

Ce 4e sommet africano-européen doit avoir lieu les 2 et 3 avril prochain et aborder le thème suivant, « Investir dans l’humain, la prospérité et la paix ».

Le président Mugabe, bien que sous le coup d’une interdiction de déplacement sur le territoire européen depuis 2002, a été invité à cet événement majeur du fait de son statut de président au sein de l’UA. Sa femme n’ayant aucun rôle à jouer lors de cette rencontre n’a pas été invitée, ce qui lui a particulièrement déplut.

Robert Mugabe sait qu’il a un rôle crucial dans la politique africaine puisqu’il est également vice-président de la Communauté de Développement d’Afrique Australe. Il profite donc de son statut pour faire valoir ses « droits ».

L’UA avait déjà menacé l’UE de se retirer du sommet si  le président Mugabe n’était pas invité à l’événement. Selon l’ancien diplomate Clifford Mashiri, l’UE a perdu de la crédibilité en commençant à céder aux demandes des dictateurs africains et il ne serait pas surpris que Grace Mugabe obtienne son visa.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter