fbpx
PHOTO_JULIUS_190614

Nouvel incident au parlement sud-africain autour du scandale “Nkandlagate”

Une séance de questions au parlement sud-africain a été ajournée jeudi, sans que le chef de l’État Jacob Zuma ne puisse prendre la parole, après que les députés de gauche radicale l’ont sommé de “rendre l’argent”, en référence au scandale dit “Nkandlagate”.

Zuma devait répondre aux questions des parlementaires à partir de 14H00 (12H00 GMT). Près de trois heures plus tard, et malgré une réunion des chefs de groupes parlementaires, la présidente du parlement a ajourné la séance en raison de l’agitation provoquée par les EFF (Combattants de la liberté économique) de Julius Malema qui lui ont demandé d'”être honnête” et de “rendre l’argent”. Ils ont crié plusieurs minutes durant “Rends l’argent, rends l’argent”, tandis que le président restait impassible, un sourire narquois aux lèvres.

Cette affaire, qui empoisonne la vie politique sud-africaine depuis bientôt deux ans, a démarré lorsque l’opposition s’est aperçue que des travaux d’un montant équivalent à 18 millions d’euros avaient été effectués pour rénover la résidence privée du chef de l’État dans sa province du Kwazulu-Natal, à Nkandla.

En mars 2014, la médiatrice chargée de veiller au bon usage des deniers publics, Thuli Madonsela, a jugé que le président avait illégalement profité du chantier, et suggéré qu’il rembourse une partie des frais.

Depuis, à chaque apparition de M. Zuma au parlement, le parti des EFF interrompt tous les débats pour poser une seule question au président: “Quand allez-vous rendre l’argent?”

Le président a répondu lors de sa dernière apparition au parlement qu’il attendrait les résultats d’une enquête confiée à son ministre de la police. Depuis, le ministre a rendu ses conclusions, et assuré que les frais correspondaient à des “travaux de sécurité” que le chef de l’État n’avait pas à rembourser.

La médiatrice avait pourtant dénoncé la construction d’une piscine, d’un amphithéâtre, d’un enclos à bétail, d’un poulailler et d’un centre d’accueil des visiteurs.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter