fbpx
DSC01936

Randgold invite le gouvernement ivoirien à avoir une vision plus large du rôle de l’industrie minière dans l’économie

La Côte d’Ivoire possède tous les atouts pour le développement d’une industrie minière de classe mondiale, capable de contribuer fortement à son économie, mais pour y parvenir, le gouvernement et le secteur minier doivent travailler de concert dans un partenariat engagé sur le long terme, a déclaré aujourd’hui Mark Bristow, directeur général de Randgold.
S’adressant aux médias locaux à la mine de Tongon, Bristow a déclaré que la Côte d’Ivoire est très prospective et possède l’un des codes miniers les plus attractifs pour les investisseurs en Afrique, ainsi que des infrastructures relativement modernes. L’exploitation minière contribuait déjà de façon significative à l’économie du pays. À ce jour, Tongon seule a reversé près de $1 milliard à l’État, aux fournisseurs et sous-traitants locaux; mais pour réaliser tout son potentiel de création de valeur, le secteur minier devrait être intégré dans l’ensemble de la planification économique et infrastructurelle du gouvernement.
« La Côte d’Ivoire a besoin de plus de « Tongon » et cela nécessite davantage d’investissements de la part du secteur minier et du gouvernement. Il est particulièrement important d’encourager l’exploration minière et de maintenir un environnement fiscal et opérationnel capable d’attirer les investisseurs internationaux et les promoteurs miniers. Les avantages d’une industrie minière croissante et durablement rentable pour le pays sont énormes et le gouvernement doit penser plus grand pour le développement d’un atout aussi important, » a déclaré Bristow.
« Les difficultés auxquelles il faut immédiatement faire face concernent la situation de plus en plus alarmante de l’exploitation illégale de l’or, l’octroi de permis d’exploitation à des entreprises qui manquent de capacité financière, d’expertise et d’expérience en matière d’exploration et l’accélération du processus d’attribution des permis. »
En ce qui concerne les performances de la mine de Tongon, Bristow a déclaré que l’exploitation était toujours en voie d’atteindre son objectif de production de 285 000 onces d’or pour 2017, à un coût total inférieur à $700 l’once. La qualité de la fourniture d’électricité à partir du réseau national demeure un défi, au vue de l’écart entre la fiabilité du service et son coût croissant.
Il a également relevé que Tongon avait contribué au financement de l’extension du réseau électrique à hauteur de $28 millions, mais demeure toujours dans l’attente d’une décision du gouvernement relative au remboursement de cet investissement à la mine de Tongon.
« Tout partenariat implique des négociations et cela a toujours été géré de manière satisfaisante au cours de la longue et mutuellement productive relation de Randgold avec la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi nous avons déjà investi environ $100 millions dans l’exploration depuis 1995 et envisageons de continuer à investir dans ce pays. Nos programmes d’exploration sont conçus non seulement pour prolonger la durée de vie de la mine de Tongon, mais aussi pour découvrir de nouvelles mines de classe mondiale dans notre important portefeuille de cibles prometteuses en Côte d’Ivoire. De son côté, le gouvernement devrait encourager l’investissement en facilitant l’accès aux permis aux entreprises qui ont à la fois la capacité financière et l’expertise technique pour développer cette industrie, » a-t-il déclaré.

« Nous continuons d’investir dans notre personnel et dans la communauté à Tongon, en bâtissant un héritage de compétences et d’opportunités économiques qui demeurera au-delà de la mine. Ceci, grâce à notre politique qui consiste à embaucher et à renforcer les capacités des ressortissants des pays hôtes. Par exemple, la mine de Tongon est presque entièrement exploitée et dirigée par des nationaux. Dans la communauté locale, nos programmes d’éducation et nos projets d’approvisionnement en eau potable apportent une contribution considérable à la qualité de vie et aux perspectives d’avenir de la population ivoirienne. »
Source:Randgold

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter