fbpx
VictimesInconnuesInondationsEnterresFosseCommuneSanVicente20091110

RDC : au moins 41 morts après des pluies diluviennes à Kinshasa (nouveau bilan)

Au moins 41 personnes sont mortes mardi à Kinshasa, victimes de pluies diluviennes qui ont provoqué dans la nuit de lundi à mardi inondations, glissements de terrains et électrocutions, dans une capitale où les autorités congolaises peinent à combattre l’“urbanisme de la pauvreté”.

“Les dégâts matériels et humains sont vraiment énormes”, et le bilan est encore “provisoire”, a déclaré à l’AFP le vice-gouverneur de la ville, Neron Mbungu. “80 % des dégâts sont causés par des constructions anarchiques”, a-t-il ajouté. Parmi les victimes, figure “un enfant qui s’est électrocuté”.

Les quartier populaires, principalement sur les hauteurs de Kinshasa (Kisenso, Lemba, Mont-Ngafula), ont été les plus touchés.

Un quinzaine de personnes sont mortes dans celui de Lemba, le plus affecté par ces fortes pluies, selon le bilan provisoire.

Lemba a subi une série “d‘érosions et d‘éboulements” de terrains “qui ont englouti” les maisons, a indiqué à la radio Top Congo son bourgmestre (maire), Jean Nsaka.

Un spectaculaire effondrement de terrain y a coupé en deux la route qui monte vers le campus universitaire, a constaté une journaliste de l’AFP.

Le trou présente une profondeur d’une dizaine de mètres sur une vingtaine de large.

“Le collecteur n’a pas pu supporter le volume des eaux et il a cédé, ce qui a entraîné la coupure de la route”, a expliqué sur place aux journalistes le maire du quartier.

“Plus de 300 ménages sont inondés. Il y a beaucoup de maisons qui ont été détruites” rien que dans son quartier (ou commune), l’un des 26 de Kinshasa.

Le président Félix Tshisekedi s’est rendu sur les lieux en fin de journée. “Fatshi (surnom du président, NDLR) béton, viens remettre le béton dans notre rue”, a crié un groupe de jeunes à son arrivée.

Plusieurs dizaines de personnes étaient mortes dans des érosions et des effondrements de terrain début janvier 2018 à Kinshasa après une nuit de pluies diluviennes.

Troisième ville la plus peuplée d’Afrique, Kinshasa compte quelque 10 millions d’habitants, qui vivent souvent dans des habitations précaires.

AFP

 

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter