fbpx
015313_une-plateforme-petrole[1]

RDC : bataille pour l’exploitation d’une réserve de pétrole découverte en Ituri

La découverte de cette nouvelle réserve du pétrole en Ituri risque d’ouvrir une nouvelle bataille pour le contrôle de cette énergie fossile entre compagnies pétrolières qui veulent exploiter cette réserve.

Des sources du ministère congolais de l’Energie, on indique que des compagnies pétrolières internationales se livrent déjà une nouvelle bataille pour exploiter cette réserve, affirmant que les sociétés Total, Shell, Oil of Congo, Soco et Tullow se bousculent pour le contrôle de cette réserve de pétrole.

“Leurs délégués défilent actuellement à Kinshasa pour présenter leurs cahiers de charge susceptibles de convaincre les autorités congolaises à leur accorder le droit d’exploitation de cette nouvelle réserve du pétrole”, a expliqué un expert en pétrole du ministère congolais de l’Energie.

A en croire cet expert, une production de 50.000 barils par jour augmenterait le PIB de la RDC de 25%.

La société est actuellement en pleine étude de faisabilité et s’ est notamment fixée pour prochaine étape de forer deux puits d’ exploration.

“Cependant, la préparation des activités de forage nécessiteront d’importants travaux, comme de nouvelles routes et un nouveau port, et se traduiront par une délocalisation de l’ ctuel port sur le lac Albert”, a expliqué un autre expert de l’entreprise Oil of Congo.

Des observateurs invitent les autorités congolaises à étudier les modalités d’octroi du droit d’exploitation du pétrole de l’ Ituri et à confier aux experts et spécialistes l’examen de différents cahiers de charge présentés par ces sociétés pétrolières afin que l’exploitation du pétrole de l’Ituri ne soit pas une nouvelle source de conflit, mais plutôt le point de départ du processus de développement dans cette partie septentrionale de la RDC.

En rappel ;des recherches menées par des experts du groupe Fleurette, qui compte en son sein la compagnie Oil of Congo, ont confirmé en début de la semaine la présence d’une importante réserve en pétrole en Ituri, dans la province Orientale, dans le nord-est de la RDC.

“Cette découverte est le résultat des deux phases de tests sismiques au niveau des blocs I et II du lac Albert. Selon des experts du groupe Fleuret, ces tests ont coûté plus de 20 millions de dollars américains”, a déclaré le groupe Fleuret.

Les analystes indiquent que cette réserve pourrait être de même ampleur côté ougandais du lac Albert.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter