fbpx
beni

RDC : échauffourées entre la police et les manifestants de l’opposition à Kinshasa

Des échauffourées ont opposé jeudi matin entre les policiers et les partisans de l’opposition à Kinshasa, capitale de la RDC, qui manifestent contre l’arrêt de la Cour constitutionnelle autorisant le président Joseph Kabila à rester au pouvoir au delà de son mandat jusqu’à l’organisation des élections.

Les affrontements éclaté quand des milliers de manifestants, en compagnie de leurs leaders, voulaient traverser la limite qui sépare le quartier résidentiel interdit par les autorités.

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Arrivé à la tête de la RDC en 2001 après l’assassinat de l’ancien president, son père Laurent-Désiré Kabila, le 16 janvier 2001, Joseph Kabila a été élu président de la République en octobre 2006 et réélu en novembre 2011.

La mouvance présidentielle congolaise avait annoncé l’organisation d’une marche jeudi pour manifester leur soutien à l’arrêt de la Cour constitutionnelle.

Elle a décidé mercredi d’annuler la marche.

“Nous avons connu une divergence avec l’autorité urbaine qui a dit qu’elle ne pouvait pas nous aligner tous sur une même avenue pour éviter une confrontation. Le gouverneur nous a supplié pour l’intérêt supérieur des Kinois de postposer notre manifestation à vendredi ou samedi”, a déclaré mercredi Emmanuel Sadari, secrétaire adjoint du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, parti présidentiel).

Jusqu’à présent, les autorités congolaises n’ont pas annoncé une date pour la tenue des prochaines élections.

 

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter