Cyril_Ramaphosa_deputy_president

RDC : l’Afrique du Sud et la Zambie invitent la CENI de vite publier les résultats

L’Afrique du Sud et la Zambie ont pressé ce mercredi la commission électorale de République démocratique du Congo de publier au plus vite les résultats de l‘élection présidentielle à hauts risques du mois dernier, afin d’en garantir la “crédibilité”.

Lors d’une réunion à Pretoria, les présidents sud-africain Cyril Ramaphosa et zambien Edgar Lungu “ont appelé la Ceni à finaliser rapidement le décompte des suffrages et à publier les résultats des élections pour en garantir la crédibilité”, selon un communiqué publié par l’Afrique du Sud.

Les deux dirigeants “ont insisté sur le fait que le retard pris par la publication des résultats favorise les suspicions et compromet la paix et la stabilité du pays”.

La Céni avait reporté dimanche sine die l’annonce des résultats provisoires de la présidentielle du 30 décembre qui doit désigner le successeur du président Joseph Kabila. Elle a précisé mardi soir qu’elle pourrait finalement avoir lieu d’ici vingt-quatre à quarante huit heures.

Trois principaux candidats sont en lice, le dauphin et candidat du pouvoir, l’ex-ministre de l’Intérieur sous sanctions de l’Union européenne Emmanuel Ramazani Shadary, et les deux opposants Martin Fayulu et Félix Tshisekedi.

Tshisekedi puis Fayulu se sont déjà dit certains de leur victoire, nourrissant la crainte de vive tensions dès la proclamation des résultats.

Ramaphosa et Lungu ont exhorté ce mercredi les partis politiques et la population congolaise “à rester calmes et à exercer la plus extrême retenue en attendant que la Ceni, mandatée constitutionnellement pour le faire, publie les résultats”.

 

Comments are closed.
Matière News