fbpx
police_congo_kinshasa_z

RDC : Le meeting de l’opposition dispersé par une dizaine de jeunes soupçonnés proche du pouvoir

Les principaux partis d’opposition en République démocratique du Congo (RDC) se sont rassemblés ce mardi pour dénoncer la tentative du gouvernement de “glisser” le calendrier électoral.

L’ambiance était au rendez-vous sur un terrain de foot de quartier. Au milieu des drapeaux et fanions, une trentaine de leaders de l’opposition se passent le micro avec un même message : respecter la Constitution et garantir l’alternance en 2016.

La situation a dégénéré peu avant 15H00 (14H00 GMT) sur la place Sainte-Thérèse de Ndjili, dans le sud de la capitale de la République démocratique du Congo.

Deux à trois mille personnes étaient réunies à l’appel d’un collectif d’opposants au président Joseph Kabila pour exiger la tenue dans les temps de la prochaine présidentielle devant avoir lieu en novembre 2016, à laquelle la Constitution interdit au chef de l’État de se présenter.

Les opposants interprètent cette démarche comme une manœuvre visant à permettre au président Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de novembre 2016.

Une dizaine de dirigeants de partis rassemblés au sein de la “Dynamique de l’opposition” se sont succédé à la tribune pour appeler au départ de M. Kabila en 2016, jusqu’à ce que le rassemblement soit attaqué à coup de pierres par une dizaine de personnes au moins, armées de bâtons.

Très vite, la place s’est vidée dans un grand désordre. Une vingtaine de policiers armés de matraques ont fini par intervenir pour faire cesser la bastonnade et récupérer un corps grièvement blessé.

La situation restait tendue vers 15H45 (14H45 GMT) alors que des renforts de policiers affluaient dans le quartier et que de petits groupes se formaient çà et là sur la place et dans les rues adjacentes.

Le seul grand parti d’opposition à ne pas participer à ce rassemblement est l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’Etienne Tshisekedi.

Son secrétaire général, Bruno Mavungu, a déclaré que l’UDPS n’avait pas été associé à la préparation de la manifestation.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter