fbpx
opposition-kamerhe

RDC: l’opposition propose un calendrier des scrutins à la commission électorale

L’opposition congolaise a déposé mardi à la Commission électorale nationale indépendante (Céni) sa proposition de calendrier pour les scrutins à venir, estimant que l’institution a établi un chronogramme impossible à tenir.

“Une délégation de l’opposition politique congolaise est venue déposer [le calendrier] à la Céni”, a indiqué sous couvert d’anonymat une source de l’institution. “Le vice-président a reçu la délégation de plus ou moins 25 personnes et a promis de soumettre à la plénière ce document”, a ajouté cette source.

“Les élections présidentielle et législatives, qui doivent obéir aux contraintes de la Constitution en ce qui concerne les délais, seront organisées en 2016”, tandis que les “élections locales, municipales et urbaines (…) nous les postposons (retardons, ndlr) après 2016 pour une programmation rationnelle”, demandent l’opposition, la société civile et la diaspora dans une déclaration.

Le 12 février, la Céni a publié un “calendrier électoral global” très attendu indiquant que la présidentielle et les législatives se dérouleront le 27 novembre 2016. Sur ce point l’opposition n’a pas de récrimination.

Par contre, la Céni prévoit courant 2015 et 2016 des élections locales, complexes, encore jamais organisées dans le pays et qui pourraient retarder le calendrier global de la Céni, risquant ainsi de prolonger illégalement le mandat du président Joseph Kabila.

Âgé de 43 ans, M. Kabila est au pouvoir depuis 2001 et la Constitution lui interdit de se représenter en 2016. L’opposition le soupçonne de chercher à retarder la présidentielle pour rester à son poste au-delà du terme de son mandat, qui s’achève fin 2016.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter