fbpx
opposition-kamerhe

RDC : l’UDPS réclame la libération du député Ewanga

Le groupe parlementaire d’opposition de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et ses alliés réclament la libération du député Jean Bertrand Ewanga, arrêté il y a un mois sous l’inculpation d'” offense au chef de l’Etat” et d'”incitation à la haine raciale”.

Le vice-président de l’UDPS, Jean-Claude Vuemba, a déclaré jeudi que son regroupement pourrait boycotter la rentrée parlementaire de septembre, si le député Ewanga n’est pas libéré.

“Si l’honorable Ewanga n’est pas libéré, la véritable opposition ne va pas participer à la session de septembre parce que nous ne sommes pas protégés”, a déclaré M. Vuemba.

“Notre groupe parlementaire va se rencontrer un jour avant la rentrée parlementaire prévue le 15 septembre prochain pour maintenir ou lever cette option”, a-t-il dit.

M. Ewanga, secrétaire général de l’Union nationale congolaise (UNC, 2e parti d’opposition de la RDC), a été arrêté le 5 août dernier à Kinshasa au lendemain d’un meeting populaire organisé par l’opposition à Kinshasa.

Il est accusé d'”offense au chef de l’Etat” et d’incitation à la haine raciale”.

A ce jour, M. Ewanga est toujours détenu dans hôtel de Kinshasa comme résidence surveillée. Mardi dernier, son procès à la Cour suprême de justice (CSJ) a été suspendu et bloqué sur des questions de procédure indique l’agence de presse xinhua.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter