fbpx
Alexis-Thambwe-Mwamba

RDC: Moïse Katumbi est soupçonné d’avoir enrôlé des mercenaires étrangers selon Tambwe Mwamba.

Le ministre de la Justice de la République démocratique du Congo a déclaré ce mercredi avoir ordonné une enquête sur “le recrutement de mercenaires” étrangers liés à l’opposant Moïse Katumbi, probable candidat à la présidentielle.

“J’ai donné injonction au PGR (Procureur général de la République, ndlr) d’ouvrir un dossier judiciaire dans l’ex-province du Katanga (…) nous avons la preuve documentée que plusieurs anciens militaires américains qui se trouvent actuellement au Katanga sont au service de M. Katumbi”, a déclaré à la presse à Kinshasa, le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba.

En rappel;La tension est de plus en plus palpable entre le pouvoir et l’opposition, à l’approche de la présidentielle en République démocratique du Congo. Moïse Katumbi, l’un des opposants les plus en vue du pays, affirme être dans le collimateur du régime de Joseph Kabila, le président congolais. Selon M. Katumbi, la chaîne de télévision Télé 50 (que l’opposant qualifie de pro-Kabila) l’accuse de recruter des mercenaires.

Auparavant, l’ex-gouverneur de la province du Katanga essuyait la foudre des autorités de son pays : arrestations de plusieurs membres de son entourage, dont son ancien directeur de cabinet et de ses gardes du corps, retrait de sa protection policière, dispersion par la police de ses sympathisants et militants au cours d’une manifestation en sa faveur, acte de vandalisme sur ses affiches de meeting, etc.

Selon les proches de l’opposant les methodes et strategies du pouvoir sont antiques et vont vers le mur de l’horloge du mandat presidentiel.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter