fbpx
IMG_20210519_091558

RDC:Les creuseurs artisanaux, principales victimes du pillage des ressources .

Les creuseurs artisanaux, principales victimes du pillage des ressources
Le contexte congolais de libéralisme politique, les tensions et conflits interethniques favorisent la prolifération de l’artisanat minier. Presentement en République democratique du Congo, l’activité économique de certaines provinces majeures tourne encore principalement autour de l’exploitation minière.

C’est le cas de l’ex province du Katanga actuellement decoupeé en 4, où ce chiffre s’élève à 80%. Mais contrairement à ce potentiel économique de l’industrie minière, les premières victimes du pillage des ressources sont les creuseurs eux-mêmes. Ils travaillent dans des conditions déplorables qui laissent à désirer : ils creusent des trous parfois de 30-40 mètres de profondeur, sans équipement et sans outils appropriés.Les risques d’éboulements ne sont plus à démontrer et les accidents mortels fréquents. les creuseurs n’ont pas de couverture sociale. S’ils se blessent, ils doivent trouver un moyen pour se déplacer jusqu’au centre medical, qui est souvent à plus d’une heure de route et payer leurs soins.

Leur salaire est mesquin et irrégulier, puisqu’il dépend de leur récolte et des différents intermédiaires qui en fixent le prix d’achat.

Par Sylvie Manda Kabongo

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email