fbpx
Cyril_Ramaphosa_deputy_president

RSA/Covid19:Les touristes européens pointés du doigt

Selon le ministre sud-africain de la police, les touristes venus du “vieux continent” ne respectent pas les mesures sanitaires strictes mises en place par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus.

L’Afrique du Sud a fermé de nombreuses plages, interdit la vente d’alcool, rendu obligatoire le port du masque et imposé un couvre-feu en décembre après la recrudescence des cas de la Covid-19.

Mais ces mesures draconiennes ne semblent pas respectées par de nombreux ressortissants européens. D’après le ministre sud-africain de la police, Bheki Cele, malgré les restrictions, certains continuent de fréquenter les nombreuses plages de la province du Cap-Occidental, dans le sud-ouest du pays lors de leur périple sur la Garden Route qui longe l’océan Indien sur plus de 700 kilomètres entre Cape Town et Port Elizabeth.

Pour étayer ses accusations, le ministre a assuré que la police avait reçu de nombreuses plaintes pour non-respect de la réglementation et que plusieurs surfeurs avaient été arrêtés, dont un grand nombre de ressortissants européens**.

“Ce qui est vraiment irritant à propos de ces gens, c’est qu’ils sont des ressortissants étrangers – la plupart d’entre eux viennent d’Europe et leurs plages sont fermées et il y a un verrouillage là-bas et ils viennent ici pour faire le bordel”, a déclaré Bheki Cele aux journalistes.

Plus de 30 000 décès du coronavirus

Un discours ferme et sans filtre qui s’inscrit dans une période marquée par l’apparition d’une nouvelle variante plus contagieuse du virus. L’Afrique du Sud compte le plus grand nombre de cas sur le continent, avec plus de 1,1 million de cas et plus de 30 000 décès depuis l’épidémie de mars.

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter