fbpx
capitole-des-etats-unis

Washington salue le cessez-le-feu au Soudan du Sud

Les Etats-Unis ont salué vendredi l’accord de cessez-le-feu conclu entre le président du Sud-Soudan Salva Kiir et le leader rebelle Riek Machar, appelant à sa mise en oeuvre complète.

“L’accord d’aujourd’hui sur l’arrêt immédiat des combats au Soudan du Sud et sur la négociation sur un gouvernement de transition pourrait constituer une avancée pour l’avenir du Soudan du Sud”, a déclaré le secrétaire d’Etat américain John Kerry dans un communiqué.

“Nous exhortons les deux leaders à agir immédiatement pour s’assurer que l’accord soit complètement mis en œuvre et qu’il soit respecté par les groupes armés des deux camps”, a-t-il poursuivi. Salva Kiir and Riek Machar ont signé cet accord à à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, à l’issue de leur premier face-à-face depuis que le conflit a éclaté à la mi-décembre de l’année dernière, lorsque M. Kiir a accusé M. Machar, son ancien adjoint, d’avoir tenter d’orchestrer un coup d’Etat pour le destituer.

M. Kerry est allé la semaine dernière au Soudan du Sud pour contribuer aux efforts de paix dans un pays où des dizaines de milliers de personnes ont été tuées et 1,2 million d’autres déplacées depuis le début du conflit. La Mission des Nations unies au Soudan du Sud a publié jeudi un rapport sur les violations des droits de l’Homme et du droit international perpétrées par les deux camps en conflit dans la plus jeune nation du monde.

“Cet accord représente une opportunité pour ouvrir la voie vers la paix qui ne doit pas être gâchée. Nous ferons tout ce que nous pourrons pour aider”, a déclaré M. Kerry, car un premier accord de cessez-le-feu signé en janvier n’est pas parvenu à mettre un terme aux hostilités. Dans un communiqué distinct, la conseillère à la Sécurité nationale des Etats-Unis Susan Rice a également salué l’accord, estimant qu’il a le potentiel de mettre un terme à la crise. “Nous exhortons le président Kiir et M. Machar d’agir rapidement pour honorer l’accord en joignant le geste à la parole et pour négocier en toute sincérité afin de conclure un accord politique capable d’assurer la stabilité, la prospérité et la paix pour tous les Sud-Soudanais”, a-t-elle déclaré.

Source : Washintgton (Xinhua)

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter