fbpx
liberationfoto

Zimbabwe : Mwana Africa enregistre un résultat contrasté sur le nickel et l’or

Mwana Africa Plc, compagnie minière et de négoces multisectoriels active en Afrique, a terminé les trois mois achevés au 30 juin, soit le premier trimestre de l’année fiscale 2016, sur un contraste de sa production d’or et de concentré de nickel au Zimbabwe.

Dans la mine aurifère Freda Rebecca, la quantité moulue s’est située à 293 759 tonnes, représentant une baisse de 3%, comparé 297 953 tonnes au quatrième trimestre de l’année fiscale 2015. Le résultat est imputé à une baisse de 1% du temps d’activités de l’usine de broyage. Le taux de récupération de l’or a baissé de 1%, passant ainsi de 83% au quatrième trimestre de l’année fiscale 2015 à 82% au cours du trimestre sous revue. Cependant, la production d’or a atteint 16 985 onces contre 13 443 onces au quatrième trimestre de l’année fiscale 2015, grâce à la teneur en or des ressources moulues.

Dans la mine de nickel Trojan, la production du concentré de nickel a chuté de 34% pour se situer à 1349 tonnes, par rapport à 2032 tonnes au trimestre précédant, à cause de la baisse de la teneur des ressources et du taux de récupération. Les ressources ont présenté une teneur de 1,2% qui représente un appauvrissement de 26%, comparé 1,67% au cours du trimestre d’avant. Pendant ce temps, le taux de récupération du nickel a chuté de 3%, passant de 86,9% à 84%.

Mwana Africa est focalisée sur l’exploration, la mise en valeur et la production de l’or, du nickel, du cuivre et du diamant au Zimbabwe, en Afrique du sud et en RD Congo

Comments are closed.
Matière News
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter